facebook
instagram
Ouvrages | Médecine / Tératologie 15 planches de tératologie provenant des Écarts de la nature
recherche
zoom
Passez votre souris sur la photo pour ZOOMER
(Réf. 74685)
8 000 TTC
REGNAULT (Geneviève et Nicolas-François)
15 planches de tératologie provenant des Écarts de la nature
(Paris, Chez les auteurs), (1775), in-folio, 15 planches rehaussées, en feuilles, sous chemise et étui modernes.
Quinze magnifiques planches provenant de l'ouvrage d'une extrême rareté Les écarts de la nature du couple Regnault, publié en livraisons à partir du début de l'année 1775 : chaque livraison trimestrielle comportait 10 planches ; les Écarts auraient dû compter des centaines de sujets de tératologie, mais il ne fut imprimé que quatre livraisons, soit quarante-deux planches en tout. L'ouvrage, devenu rare seulement quelques années après sa parution, fut réédité par Moreau de la Sarthe en 1808 (Description des principales monstruosités dans l'homme et dans les animaux. Paris, Fournier, 1808). Notre ensemble se constitue de cinq planches montrant des corps humains, intitulées : - Homme monstrueux - Enfant semy-acéphale ou sans cerveau - Double enfant à trois bras et quatre mains - Le petit pépin - Double enfant ; et de dix planches montrant des animaux : - Sanglier monstrueux - Chien monstrueux - Mouton à deux corps - Veau à deux croupes - Chat monstrueux - Mouton à quatre cornes - Porc double - Boeuf à cinq yeux et trois narines - Cochon cyclope de la Martinique - Poulet à quatre pates et quatre ailes. Chacune met en scène des monstres, non viables, arborant des attitudes précieuses et éloquentes, au milieu de décors champêtres et bucoliques. En pied de l'illustration, dans le travail de la gravure, des notices courtes apportent des informations sur la nature de la pathologie, l'histoire du spécimen et sa provenance. Il s'agit des seuls textes qui ont été rédigés pour accompagner les planches : les représentations des Écarts de la nature ont été conçues avec une visée artistique qui leur permet de valoir pour elles-mêmes. Les qualités du dessin et des rehauts de couleurs supplantent en effet tout discours étiologique, médical ou philosophique, ainsi que le remarquait, en 1775, le Mercure de France : "les vues de l'artiste ne tendent qu'à rendre les effets". Véritable tour de force éditorial, les Écarts de la nature se classent parmi les publications fastueuses produites au cours du XVIIIe siècle, mettant à profit les innovations de l'imprimerie et les nouvelles techniques de gravure : dans ce marché de luxe, qui répondait au goût du temps pour les riches publications de science illustrée, le couple Regnault était déjà connu pour son importante Botanique mise à la portée de tout le monde, parue en livraisons entre 1770 et 1774. Planches restaurées, quelques consolidations. Auréoles marginales sur plusieurs planches, feuilles uniformément jaunies. Mercure de France, février 1775, p. 183-188 ; Laidlaw, "Diderot's Teratology" dans Diderot Studies IV, 1963, p. 105-129 ; Curran et Graille, "Exhibiting the Monster" dans Eighteeth-Century Life, vol. 21, numéro 2, 1997, p. 16-22.
Librairie Alain Brieux - 48, rue Jacob - 75006 Paris - Tél.: 01 42 60 21 98 - Graphisme: Maud - Réalisation: STUDIO DE LÀ ®