facebook
instagram
Instruments | SCIENCES / Électricité BOBINE DOUBLE DE FARADEY
recherche
zoom
Passez votre souris sur la photo pour ZOOMER
(Réf. 75468)
250 TTC
BOBINE DOUBLE DE FARADEY
Fin XIXe siècle, socle : 15,5 x 13,5 cm ; H. 25,5 cm, acajou, laiton, fils de cuivre et fils de soie noir et vert.
Les courants d'induction furent découverts par Faraday en 1831. Ensemble vertical placé sur un socle en bois qui porte quatre bornes. La bobine la plus large et creuse est fixée sur un pied en bois au socle, elle est constituée d'un enroulement de fils de cuivre recouverts de soie noire autour d'un cylindre isolant. La seconde bobine, de plus faible diamètre, s'insère dans la plus grande, elle est constituée de fils de cuivre plus fins recouverts de soie verte, elle se termine par un manche en laiton, elle est munie de deux bornes. L'expérience consiste à brancher la plus large bobine à un galvanomètre et l'autre bobine aux bornes d'une pile et démontrer ainsi le phénomène d'induction avec des courants "inverse" ou "direct". Joli modèle qui porte sur son socle un numéro inscrit en blanc. Francis Gires -ASEISTE, Encyclopédie des instruments, 2016, t. 3, p. 1002.
Librairie Alain Brieux - 48, rue Jacob - 75006 Paris - Tél.: 01 42 60 21 98 - Graphisme: Maud - Réalisation: STUDIO DE LÀ ®