facebook
instagram
Ouvrages | TECHNIQUES / Chasse et pêche Chasses exceptionnelles. Des phoques sur les côtes de la Manche
recherche
zoom
Passez votre souris sur la photo pour ZOOMER
(Réf. 67663)
400 TTC
LABITTE (Porphyre)
Chasses exceptionnelles. Des phoques sur les côtes de la Manche
Paris, de l'Imprimerie de T. Tinterlin, 1858, plaquette in-8 de [2]-34 pages et une carte, demi-parchemin postérieur, pièce de titre en long, couverture conservée.
Plaquette de toute rareté, sur un sujet non moins rare, tirée à part du Journal des chasseurs (livraisons des 15 et 30 juin 1858) ; non citée dans la Bibliographie des ouvrages français sur la chasse de Thiébaud. Son auteur, l'abbevillois Porphyre Labitte (1823-1885), député puis sénateur de la IIIe République et maire de Blangermont, étudia les sciences et l'histoire naturelle ; il fut préparateur au Muséum, au Collège de France et à l'École de Médecine. Il fut l'un des organisateurs du musée Orfila, et il administra les musées d'Abbeville. En 1869, il publia un Mémoire sur la bibliothèque et les musées de cette ville. Ce mémoire sur les chasse aux phoques relève à la fois de ses aptitudes en histoire naturelle, de sa connaissance de sa région d'origine et surtout de ses expériences propres de chasseur, au Crotoy : après quelques considérations sur l'animal, Labitte nous plonge dans une partie de chasse, depuis ses préparatifs et la mise en place de pochons sur les bancs, l'examen des traces - laires - laissées par les phoques sur le sable, jusqu'à la dégustation de la chaire de l'animal. Michelet, déjà à l'époque où Labitte narre ses exploits, se désolait de cette pratique : "Cruelle ignorance de l'homme : comment les phoques, qui sont si rapprochés de lui, ont-ils été tués sans horreur". Labitte se charge de lui répondre : "Que ceux que toucheront les plaintes et la sensibilité du poétique historien n'entreprennent pas nos chasses et nous pardonnent nos meurtres". L'auteur reconnait néanmoins le problème du dépeuplement de la baie : "(...) on pouvait compter par centaines les phoques de la baie ; je suis content maintenant quand je peux en compter une trentaine, les petits de l'année compris". La chasse aux phoque en baie de Somme fut interdite en 1972. Sans le frontispice représentant la Chasse aux Phoques dans la baie de la Somme, mais bien complet de la carte de la Somme à mer basse. Petits accrocs au dos. Rousseurs, planche jaunie. Bibliothèque Cynégétique d'un Amateur, p. 118.
Librairie Alain Brieux - 48, rue Jacob - 75006 Paris - Tél.: 01 42 60 21 98 - Graphisme: Maud - Réalisation: STUDIO DE LÀ ®