facebook
instagram
Ouvrages | SCIENCES HUMAINES & SOCIALES / Criminologie Examen médico-légal des faits relatifs au procès criminel de Jobard
recherche
zoom
Passez votre souris sur la photo pour ZOOMER
(Réf. 64605)
350 TTC
AFFAIRE JOBARD] ARTHAUD (Joseph)
Examen médico-légal des faits relatifs au procès criminel de Jobard
Lyon et Paris, Ch. Savy et V. Masson, J.-B. Baillière, 1852, in-8, IV-191, broché, couverture muette moderne.
Édition originale de cet examen rare, portant sur le procès Jobard et la remise en cause de son verdict par le médecin lyonnais Antoine Arthaud. Le 15 septembre 1851, au cours de la représentation d'un drame au théâtre des Célestins de Lyon, Antoine Emmanuel Jobard assassine d'un coup de couteau au sein gauche une spectatrice qui lui est totalement inconnue. "L'affaire Jobard" fut célèbre en son temps et figure parmi les Causes célèbres de tous les peuples d'Armand Fouquier. Le criminel fut condamné aux travaux forcés à perpétuité. Le Dr Arthaud, médecin en chef de l'asile des aliénés de l'Antiquaille de Lyon, fut l'un des médecins qui combattirent le verdict, imposé notamment par les rapports médicaux. À l'inverse de l'opinion retenue, Jobard est selon lui un aliéné, frappé d'une monomanie homicide-suicide raisonnante et sans doute héréditaire, qui s'est développée au travers de la pratique de l'onanisme ("l'influence de la masturbation sur le développement de la folie est admise par tous les auteurs") et de la fréquentation des "femmes de mauvaise vie". Il est, au moment du meurtre, dans "un état de manie caractérisée par un trouble général de ses facultés intellectuelles". En conclusion, Arthaud préconise un dispositif juridique permettant la séquestration perpétuelle des aliénés dans des asiles. On joint : LACOUR (Antoine), Rapport sur l'examen médico-légal des faits relatifs au procès criminel de Jobard, lu à la Société nationale de médecine de Lyon. Lyon, Ch. Savy, 1852. 51 pages. Broché, couverture imprimée d'origine. Rapport qui soutient les doctrines d'Arthaud. Première partie comprenant des considérations générales sur la monomanie. Envoi d'Antoine Lacour en couverture, "à monsieur Carrier, d'un médecin en chef de S. Jean de Dieu".
Librairie Alain Brieux - 48, rue Jacob - 75006 Paris - Tél.: 01 42 60 21 98 - Graphisme: Maud - Réalisation: STUDIO DE LÀ ®