facebook
instagram
Instruments | SCIENCES / Arpentage HORIZON ARTIFICIEL À RÉFLEXION
recherche
zoom
Passez votre souris sur la photo pour ZOOMER
(Réf. 72150)
4 500 TTC
HORIZON ARTIFICIEL À RÉFLEXION
"Schwartz dit Lenoir à Paris", 1800-1810, coffret : 31,5 x 18 cm H. 13 cm, bois, verres polarisants, flacons en verre, cuves en métal et en bois.
"L'horizon artificiel est un instrument qui sert à remplacer, en un lieu quelconque à terre, l'horizon sensible ou vrai qu'on ne peut y découvrir, pour observer la hauteur des astres."* L'horizon artificiel utilise le principe de la réflexion de l'image de l'astre à la surface d'un liquide. Il est effectivement possible d'utiliser un récipient dans lequel on place un liquide et de s'en servir comme horizon artificiel. Ce modèle précoce fut fabriqué par Schwartz dit Lenoir autrement dit Etienne Lenoir (1744-1832), nommé ingénieur breveté du roi en 1788, membre de la corporation des instruments en 1789, il fournit alors en instruments toutes les grandes entreprises géodésiques et les expéditions maritimes officielles**. Cet instrument fit partie de l'une des expéditions de Louis Claude de Saulces de Freycinet (1779-1842), géologue et géographe français, qui le mentionne dans la liste des "instrumens employés" à terre pour son voyage en Uranie entrepris entre les années 1817 et 1820. Il est composé d'une boîte en laiton entièrement peinte en noir, sur laquelle coulissent deux panneaux dans lesquels sont maintenus deux verres polarisants ronds, les panneaux sont réglables de l'extérieur par des vis et peuvent être maintenus par deux petites poignées rondes. Cette boîte se pose sur une platine en fonte. À l'intérieur de la boîte on glisse des cuves plates pour contenir le liquide : l'une, en bois, pour y mettre du mercure l'autre, en laiton, pour y mettre de l'huile. Afin de conserver ces liquides deux flacons en verre fermés par des bouchons de liège sont compris dans le coffret. L'horizon s'utilise avec un sextant en visant un même astre, l'image de l'astre est alors réfléchie sur le liquide et dans la surface vitrée, l'horizon permet de superposer ces deux images et d'obtenir une mesure afin de déterminer la hauteur de l'astre visé. L'horizon artificiel appelé aussi indicateur d'assiette, s'utilise aujourd'hui en aviation comme instrument de bord qui mesure l'assiette d'un aéronef par rapport à l'horizon. Très bel instrument scientifique, rarissime et d'un grand intérêt historique. Signature du fabricant gravée sur le haut de la boîte. Instrument révisé et en état de marche, les verres et les flacons ont été renouvelés. Sous un coffret à compartiments, fermeture à deux crochets et serrure avec clef. *Leçons de Navigation... Neuvième édition (...) augmentée, par M. R. J. M. Blöuet, 1824, II, p. 89. **Franck Marcelin, Dictionnaire des fabricants français d'instruments de mesure..., non daté, non paginé. ***Louis Claude Desaulses de Freycinet, Voyage autour du monde, entrepris par ordre du Roi..., 1826, III, p. 305.
Librairie Alain Brieux - 48, rue Jacob - 75006 Paris - Tél.: 01 42 60 21 98 - Graphisme: Maud - Réalisation: STUDIO DE LÀ ®