facebook
instagram
Ouvrages | Médecine / Vétérinaire / Hippiatrie Mémoire artificielle des principes relatifs à la fidelle représentation des animaux [tomes premier et troisième]
recherche
zoom
Passez votre souris sur la photo pour ZOOMER
(Réf. 75385)
1 500 TTC
VINCENT (Antoine), GOIFFON (Georges)
Mémoire artificielle des principes relatifs à la fidelle représentation des animaux [tomes premier et troisième]
À Alfort, chez l'auteur, à l'École royale vétérinaire, 1779, in-folio, 2 tomes en 1 volume, [6]-152-[1] pp. ; [4] pp., 23 pl., demi-basane verte postérieure.
Édition originale, rare, du premier tome de la Mémoire artificielle et du volume de planches (troisième tome). Notre exemplaire est incomplet du second tome, le seul auquel Georges Goiffon collabora ; de cette sorte, il ne contient que les parties écrites et illustrées par Antoine Vincent. Bien complet des 23 planches dépliantes gravées en taille-douce, montrant l'anatomie et les allures du cheval, oeuvres de Vincent. La Mémoire artificielle de Vincent et Goiffon concerne uniquement le cheval ; les tomes qui auraient dû suivre, touchant aux autres animaux, n'ont jamais paru. Il s'agit du premier ouvrage dans lequel l'anatomie et les mouvement du cheval ont été étudiés consciencieusement au point de vue de la représentation artistique. Antoine Vincent (1743-1789), peintre animalier et professeur à l'École vétérinaire d'Alfort, en est à la fois l'auteur principal et l'illustrateur. Cet artiste consciencieux étudiait ses modèles avec soin : "Ses oeuvres se recommandent par la correction et l'exactitude du dessin" (Menessier). Les travaux des auteurs ont été particulièrement visionnaires en ce qui concerne l'étude du mécanisme du mouvement : ils eurent l'idée, pour décomposer les allures du cheval, d'équiper les sabots des chevaux de fers de quatre formes différentes ; en relevant à l'ouïe les battues des sabots, puis en les confrontant aux traces laissées sur le du sol, ils créèrent une sorte de portée musicale, dite échelle "odochronométrique" (p. 84), représentant la succession des "posés" de pieds et les durées d'appui (archive.vet-alfort.fr/web/fr/1387-le-cheval-en-mouvement.php). En cela, leurs travaux sont précurseurs des recherches d'Etienne-Jules Marey sur le mouvement, jusque dans la représentation graphique de ces allures, particulièrement saisissante : on ne peut qu'y voir une préfiguration de la chronophotographie inventée par Marey. Ce dernier n'a d'ailleurs pas hésité à utiliser l'ouvrage de Vincent et Goiffon et à en faire l'éloge (voire La machine animale). Bel état intérieur, malgré quelques déchirures en pied des planches, sans atteinte. Dos usé, accroc en pied du plat inférieur. Menessier II, 628.
Librairie Alain Brieux - 48, rue Jacob - 75006 Paris - Tél.: 01 42 60 21 98 - Graphisme: Maud - Réalisation: STUDIO DE LÀ ®