facebook
instagram
Ouvrages | Médecine / Physiologie Système physique et moral de la femme, suivi du système physique et moral de l'homme, et d'un fragment sur la sensibilité
recherche
zoom
Passez votre souris sur la photo pour ZOOMER
(Réf. 73929)
250 TTC
ROUSSEL (Pierre)
Système physique et moral de la femme, suivi du système physique et moral de l'homme, et d'un fragment sur la sensibilité
À Paris, chez Crappal, Caille et Ravier, 1805, in-8, [4]-XLIV-578 pp., basane marbrée de l'époque, dos lisse et fleuronné, pièce de titre corail.
Nouvelle édition, peu courante. Cet ouvrage a paru pour la première fois en 1775. Roussel, médecin de l'École de Montpellier, y aborde une nouvelle conception de l'anatomie féminine ; il est le premier à s'écarter de la théorie de "l'homme manqué", prévalant depuis Aristote, selon laquelle le corps de la femme, ainsi que ses organes génitaux, dérivent de ceux de l'homme. Au siècle des Lumières encore, Buffon, Daubenton et l'Encyclopédie ne remettent pas cette théorie en question. Roussel, au contraire, est convaincu d'une profonde différence entre les deux sexes ; son travail permet de démarquer la féminité de la masculinité. Cette définition de la physiologie de la femme conduit l'auteur à déterminer ses facultés intellectuelles : ainsi, la mollesse et la mobilité de ses organes entraîneraient une plus grande irritabilité des nerfs ainsi qu'une intensité et une diversité des perceptions, la rendant incapable de faire des raisonnement généraux. Lieselotte Steinbrügge, « "Qui peut définir les femmes ?". L'idée de la "nature féminine" au siècle des Lumières ». Dix-Huitième Siècle, n°26, 1994, pp. 333-348. Ex-libris manuscrit ancien, "Rouvier", in fine. Bon exemplaire.
Librairie Alain Brieux - 48, rue Jacob - 75006 Paris - Tél.: 01 42 60 21 98 - Graphisme: Maud - Réalisation: STUDIO DE LÀ ®